Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Un dragon sur le divan

Posted on

Pascale Hassoun est psychanalyste à Paris, cofondatrice du Cercle freudien. Elle a travaillé dans différentes institutions pour enfants et adultes où elle a été confrontée à la dimension interculturelle, ce qui lui fit rencontrer un jour la Chine. Elle collabore régulièrement aux revues psychanalytiques Patio et Che Vuoi ?

Elle publie cette année Dragon sur le divan dont elle parle en profondeur dans une interview écrite d'Audrey Minart et dans une interview audio de J-F Marmion.

 

À cette occasion, l'association Book-en-Train invite Pascale Hassoun pour parler de son livre et en discuter ensemble :

« À la fin de notre dernière soirée, Pascale Hassoun est venue nous trouver pour nous proposer de débattre de son livre, à peine sorti. Chronique minutieuse et tâtonnante de treize années d'enseignement et de supervision en Chine auprès de jeunes consultants à partir de la psychanalyse, il se lit comme un récit de voyage, avec ses découvertes, surprises et tribulations. En prise au grand écart de langues et aux impasses de la traduction, elle réalise comme l'exprime François Jullien combien cet « écart découle d'une toute autre façon de pouvoir concevoir la vie et d'articuler son destin ». Pour autant elle fait malgré tout très concrètement, sur le terrain, le pari que psychanalyse et Chine ne sont pas incompatibles.

Parmi les nombreuses questions :
– Y aurait-il un inconscient chinois, structuré par l'écriture chinoise, où la question de la piété filiale prendrait le pas sur l'Œdipe ?
– La psychanalyse peut-elle alors se transférer sur le divan chinois ou le dragon chinois devrait-il la dévorer pour fonder une psychanalyse nouvelle ?
– Le risque bien souligné d'une psychanalyse qui verserait dans la psychologie du développement et/ou dans la psychothérapie adaptative ne tient-elle pas à une recherche éperdue de signification, alors même qu'un travail sur le signifiant et la lettre est si présent dans la langue chinoise ?
– En quoi cette expérience de Pascale Hassoun en Chine aurait-elle fait évoluer sa pratique quotidienne de la psychanalyse ? Et en quoi les analysants d'origine chinoise, qu'ici nous rencontrons, feraient-il bouger la nôtre ? »
 

Mercredi 27 septembre 2017 à 20h45

Hôpital Gombault-Darnaud

24 Rue Bayen, 75017 Paris