Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Les relations digitales: Intersubjectivité et cyberculture

Posted on

Colloque – Les Relations Digitales : Intersubjectivité et Cyberculture

Colloque organisé par le laboratoire PSY NCA et l’UFR SHS. 

 

Problématique et objectifs :

 

À l’ère de la cyberculture, les technologies de l’information et de la communication représentent des vecteurs relationnels fortement utilisés par différentes générations, qu’il s’agisse de natifs ou de migrants du digital.

Dans cette nouvelle configuration sociale, relationnelle et intersubjective, le concept même de relation peut se trouver influencé par les médias utilisés pour être en relation avec des tiers, humains ou mécaniques, anonymes ou proches, et se trouvant plus ou moins à distance.

Il est même possible, dans le champ de la cyberpsychologie, d’envisager des relations digitales à caractère psychothérapeutique, avec notamment le champ émergeant des médiations numériques.

Comment appréhender tous ces nouveaux aspects relationnels, ainsi que leur influence potentielle sur les qualités des relations établies ?

Comment envisager de comparer la relation homme-machine dans ses différentes modalités, par exemple lors de l’utilisation d’un logiciel sur son ordinateur sans être connecté à d’autres personnes et lors de relations privilégiées en groupe, ou en dyade, établies via les écrans sur le réseau ?

Il semble important de pouvoir réfléchir à un début de typologie de ces différents types de relations, afin d’apporter une réflexion propre aux sciences humaines et à la psychologie sur ces questions, souvent masquées par les innovations techniques, qui passent au premier plan.

Ainsi, tant sur le plan de la recherche que de l’éthique et de la méthode scientifique en psychologie, il est essentiel de réunir autour de ces questions actuelles des professionnels de la psychologie, d’approches différentes mais complémentaires, pour mieux envisager l’avenir.

Cette manifestation s’adresse à toutes les personnes intéressées par ces nouvelles modalités relationnelles et leurs conséquences sur nos vies quotidiennes, tant au niveau des risques que des apports de tels outils. Elle réunira des chercheurs, mais aussi des acteurs de ces changements, au niveau de la recherche, de l’entreprise et de parcours personnels uniques.

Cette manifestation présente un intérêt régional important, en réunissant autour de ces problématiques actuelles, des chercheurs reconnus au niveau national et international dans le champ émergeant de la cyberpsychologie.

Inscriptions (Obligatoire – Clôture des inscriptions : 26 février 2017) et Programme

Quand? Le 27 février 2017
Où? à la MAISON DE L’UNIVERSITÉ

PLACE ÉMILE BLONDEL
76821 MONT SAINT-AIGNAN
UNIVERSITÉ DE ROUEN

Combien? Gratuit pour les étudiants de Rouen – 10€ ou 35€

 

Liste des intervenants :

 

  • Pr Stéphane Bouchard (Université du Québec en Outaouais)
  • Emilie Chanoni (Université de Rouen)
  • Antoine Cousot (Golden Globe Race)
  • Pr Carlo Galimberti (Université Catholique de Milan)
  • Elsa Godart (Université Paris VII)
  • Brice Gouvernet (Université de Rouen)
  • Pr Yolande Govindama (Université de Rouen)
  • Angélique Gozlan (Université Lyon 2)
  • Lise Haddouk (Université de Rouen)
  • Patrice Huerre (Chef de service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Président de l’IVSO)
  • Pr Pascal Le Maléfan (Université de Rouen)
  • Pr Daniel Mellier (Université de Rouen)
  • Olivier Pierre (Immersive Factory)
  • Stephanie Philippe (Manza Lab)
  • Pr Jean-Luc Rinaudo (Université de Rouen)
  • Pr Katia Rovira (Université de Rouen)
  • Michael Stora (Manza Lab)
  • Jean-Marc Truffet (Fondation MAIF)
  • Xanthie Vlachopoulou (Université Paris V)
  • Catherine Weismann (Université de Rouen)

Ce colloque est directement en lien avec le stage du Copes : Internet et les réseaux sociaux, processus identitaires et socialisation à l’adolescence. Plusieurs des intervenants du stage participent au colloque, tels que Lise Haddouk, Michael Stora, Angélique Gozlan.