Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Itinéraire d’un enfant placé

Yanie est un adolescent de 14 ans. Sa mère ayant été incarcérée, il a été confié à une famille d’accueil, depuis l’âge de 14 mois. Jacques et Myriam l’ont donc élevé, dans un environnement apaisé et aimant. Malheureusement, ils sont à l’âge de la retraite. Il faut donc que Yanie soit pris en charge par une autre famille d’accueil. Et peut être à moyen terme, retournera-t-il chez sa mère, aujourd’hui sortie de prison? C’est un carrefour fragilisant que va vivre Yanie entre séparation, restauration du lien mère-enfant et processus adolescent. Nous suivons pas à pas et avec émotion, cette période délicate. Ce documentaire donne énormément de matière à réfléchir sur la théorie de l’attachement et le processus de la protection de l’enfance.

« Du départ de sa famille d’accueil au possible retour chez sa mère, Yanie, 14 ans, traverse une période de transition délicate. Ce documentaire émouvant est un portrait à deux voix : celle de la réalisatrice qui filme Yanie parmi ceux qui l’entourent (éducateurs, psychologues, assistants familiaux, parents), et celle de cet enfant dont on suit l’émancipation contrariée.

« On ne t’abandonne surtout pas« , martèle Jacques, 70 ans, qui s’occupe avec Myriam de Yanie, placé chez eux depuis ses 14 mois. Aujourd’hui âgé de 14 ans, il doit quitter ces grands-parents de substitution qui prennent leur retraite. Du jour au lendemain, il change de cadre de vie pour habiter chez Vlassia et William, un jeune couple. « C’est pire qu’un choc. C’est comme mourir une première fois« , confie ce jeune à la fois révolté et rongé par la peur. Un passage de relais déchirant : Jacques donne à Vlassia un petit carnet dans lequel ils ont consigné les étapes de vie de leur protégé. Après plus de neuf ans de séparation, Yanie expérimente en parallèle la vie commune avec Virginie, sa mère sortie de prison il y a un an qui réclame la garde de son fils. Dans son appartement sommaire, qui tranche avec la grande maison campagnarde de sa nouvelle famille, la cohabitation est difficile. Maladroite, Virginie impose parfois son autorité avec brutalité, lui rappelant qu’entre elle et le père de Yanie, « c’était pas de l’amour ». Entre l’envie de se rapprocher de cette mère qu’il connaît peu, l’amour inconditionnel qu’il porte à Myriam et Jacques, et la recherche d’un foyer stable pour se construire, Yanie peine à trouver sa place.

Conflit intérieur
Articulé en trois actes, ce documentaire émouvant est un portrait à deux voix : celui de la réalisatrice Ketty Rios Palma qui filme Yanie dans cette foule d’adultes – éducateurs spécialisés, psychologues, assistants familiaux, parents… –, et celui de cet enfant placé dont on suit l’émancipation contrariée. Cet adolescent attachant fait preuve d’une maturité déconcertante face à l’annonce de son départ. Malgré le tempérament introverti de Yanie, la réalisatrice parvient à mettre en lumière son conflit intérieur, notamment en lui confiant une petite caméra. Yanie, qui extériorisait jusque-là sa révolte à travers des accès de violence, livre alors avec spontanéité ses sentiments, pour déclarer, après un long cheminement, qu’il ne se sent « le fils de personne« . Arte

Documentaire à voir en ligne : Itinéraire d’un enfant placé

Les stages du Copes en lien avec ce documentaire :