Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Délinquances à l’adolescence : Annulé et reporté!

Posted on

D'hier à aujourd'hui, un fait clinique insiste : le jeune délinquant consulte rarement un psychanalyste, mettant la psychanalyse au défi d’ajuster ses pratiques cliniques pour entendre l’adolescent là où il continue d’espérer une réponse de l’environnement. Entre dedans et dehors, l'adolescence semble être le temps où l'expression de la souffrance passe par la provocation du corps social, soulignant par là les aspects protéiformes des problématiques transgressives. La délinquance, parfois associée à la criminalité, révèle les vicissitudes des relations précoces comme l’actualité d’un malaise dans les liens familiaux.

Sans généralisation possible, la délinquance peut être envisagée comme un ratage transitoire ou durable du processus adolescent. Comment entrer en contact avec cette « adolescence en danger » ? Comment favoriser, par l’exercice conjoint de la justice et du soin, l’appropriation d’une histoire familiale souvent en souffrance ?

Sommes-nous aujourd'hui en mesure de penser et proposer des modalités de prise en charge, pouvant inclure des médiations éducatives, qui donnent à ces adolescents perturbés un environnement stable et source de supports identificatoires ? Avons-nous réussi à renouveler nos pratiques pour, comme le suggère Freud lorsqu'il évoque l'enfant, le jeune carencé et le criminel impulsif, mettre en œuvre une pratique « autre que l'analyse, pratique qui convergera toutefois avec elle dans son intention? »

Cette demi-journée du CILA à destination de praticiens conjugue les regards psychopathologique, sociologique et judiciaire pour réfléchir la délinquance à l’adolescence dans sa complexité subjective, familiale et sociale.

 

Vendredi 3 juin 2016 de 14h à 18h

Scola Cantorum -269, rue Saint-Jacques -75005 Paris

De 25€ à 70€