Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Comment créer les conditions d’un bon apprentissage ?

Faut-il s'ennuyer pour apprendre ? C'est le titre d'un article du Monde culture & idées signé Nathalie Brafman qui paraît aujourd'hui. L'ennui est-il une source de décrochage ? Comment crééer justement les conditions d'un bon apprentissage ? C'est ce qu'étudie notre invité, Olivier Houdé, professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, qui dirige le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant du CNRS. Il publie Apprendre à resister ( édition Le Pommier, 2015).

Avec Olivier Houdé , professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes, il dirige le Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant du CNRS et Nathalie Brafman , journaliste au monde, auteure de l'article à paraître dans le supplément Culture et Idées.

Notre cerveau, ce qu'il attend de nous et particulièrement du professeur en classe, c'est qu'il lève des incertitudes, qu'il donne des réponses aux questions que l'enfant se pose. Voilà pourquoi la pédagogie doit être pratique. Le cerveau apprend par l'action, l'expérimentation.

Nous avons découvert grâce aux nouvelles technologies d'imageries cérébrales permettant de visualiser ce qui se passe dans le cerveau quand on pense, qu'il y a trois systèmes dans le cerveau. Un système très rapide, automatique, heuristique. Un autre système plus lent, réfléchi, algorythmique où notre cerveau fonctionne comme un ordinateur et un 3ème système dans le cortex pré-frontal qui est celui de l'arbitrage qui permet de ralentir la pensée, d'où le titre de mon livre Apprendre à résister. » France culture

Écouter l'émission de Radio : Comment créer les conditions d'un bon apprentissage ?