Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Soulé ou le gai savoir

Posted on

Le bébé, l’enfant, l’adolescent ont toujours été au cœur des préoccupations de ce clinicien éclairé. Dans les turbulences actuelles de notre société son message humaniste résonne avec encore plus de force. À nous de continuer un chemin d’audace de pensée, de vigilance face aux attaques idéologiques, de résistance face au découragement et de choix d’une vie psychique espiègle !

 

Le Copes et la Waimh-France sont heureux de vous annoncer une journée autour de l’œuvre et du personnage de Michel Soulé le vendredi 16 octobre 2015.

Argument

Obéissant à l’injonction de son père, Michel Soulé a d’abord entrepris mathématiques élémentaires et mathématiques supérieures avant de se destiner à la médecine. Il s’est initialement formé à la pédiatrie, puis, ensuite, à la psychiatrie.

Il a souvent raconté la réaction de sa mère quand il lui a annoncé son choix de devenir pédopsychiatre : « Mais que t’ai-je donc fait mon pauvre petit ? » lui aurait-elle dit en apprenant sa décision ! Ce souvenir a fréquemment été, pour lui, un moyen de faire sentir aux plus jeunes l’ambivalence envers les adultes qui peut souvent se cacher au cœur même des racines de nos vocations.
S’occuper des enfants des autres, tout un programme, disait-il !

Dans cette direction, Michel Soulé est devenu l’un des pionniers que l’on sait de la pédopsychiatrie et de la psychanalyse de l’enfant françaises.

Sa curiosité intellectuelle l’a amené à ouvrir des pistes novatrices telles que la psychosomatique du premier âge, la psychiatrie du bébé, la prévention précoce, les enjeux psychologiques et psychopathologiques de l’adoption, ainsi que la psychiatrie fœtale… Plusieurs de ses concepts ont eu un grand succès.

À l’université et au Copes, de nombreux professionnels ont bénéficié de ses enseignements et formations.

Parmi ses nombreuses publications, le classique Traité de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent codirigé avec Serge Lebovici et René Diatkine, est désormais bien connu sous le nom… de LSD !
Cette journée en hommage à Michel Soulé permettra aux plus jeunes de prendre la mesure de l’œuvre immense qui est la sienne et de ses multiples facettes.

Ceux qui l’ont connu, amis et collaborateurs, auront le plaisir de raviver toute une série de souvenirs très émouvants et de retrouver le gai savoir de son humour inégalable.

Bernard Golse
Sylvain Missonnier

 

Informations :

Quand ? 16 octobre 2015

Où? Au théatre Adyar

4 square Rapp Paris VII

Combien? 30€ – 50€ – 80€

 

 

X