Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Quand les bébés, les enfants ou les adolescents ne veulent plus vivre

Le suicide des enfants, petits et grands, sidère et bouleverse totalement les adultes, mais pour autant ne va pas sans poser de complexes questions cliniques : quelle représentation a l’enfant, l’adolescent, de la mort ? Qu’est-ce qui conduit un bébé à renoncer à la vie ? Comment accompagner des parents, des fratries, dévastés par le suicide de leur proche ? Les professionnels, face à ces situations dramatiques, se doivent de préserver une vie psychique éclairée et dégagée du mortifère.

2017 – 5 conférences

19 Janvier – NEURO-SOCIOLOGIE DU SUICIDE
Boris Cyrulnik , psychiatre et psychanalyste

23 Mars – SE LAISSER MOURIR OU VOULOIR MOURIR : ENJEUX DE LA QUALITÉ DES SOINS PRÉCOCES
Bernard Golse , pédopsychiatre, psychanalyste

 

15 Juin – GÉRER LA CRISE SUICIDAIRE CHEZ L’ENFANT
Elise Tordjman , pédopsychiatre
Marie Touati-Pellegrin , pédopsychiatre

19 Octobre – LA VIE (INSTITUTIONNELLE),MODE D’EMPLOI : DU BIEN-FONDÉ D’UNE INSTITUTION SOIGNANTE POUR DES ADOS EN PANNE DE VIE
Bénédicte Chamoun , psychiatre, psychanalyste
Vincent Faurie , psychiatre
Anne-Marie Paul , psychopédagogue

 

30 Novembre – L’ENFANT FACE À LA MORT : DÉTOURS ANTHROPOLOGIQUES
Benoit Quirot , pédopsychiatre

Christine Ascoli-Bouin, directrice du Copes et psychologue clinicienne, assurera la continuité des conférences et les échanges entre les stagiaires et les intervenants.

TARIFS
Étudiant : 10 € la conférence
Individuel : 20 € la conférence
Formation continue : 200 € les 5 conférences.

INSCRIPTION
En ligne sur www.copes.fr ou le jour de la conférence dans la limite des places disponibles.

À la comédie St Michel à Paris (95bd Saint Michel)
de 19 h à 21 h