Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Psychanalyse et cinéma : Du visible et du dicible

Posted on

Le colloque de 2017 publié

Dans les incertitudes actuelles de repérage politique et identitaire, le cinéma en tant que redoublement du visible, constitue non pas une aliénation, mais une ressource au service de l’imaginaire et de sa critique. En ce début de XXIe siècle, ce colloque de Cerisy saisit les relations entre le cinéma et la psychanalyse. Au-delà des analogies bien connues entre rêve, fantasme et image filmique, les années 1975 ont innové, en conceptualisant le langage cinématographique à partir du structuralisme en sémiologie et en psychanalyse. Le colloque de Cerisy de 1989, consacré à Christian Metz, en a largement rendu compte. Dans ce même temps, la question du sensible a été réintroduite, l’image n’était plus seulement conçue comme leurre spéculaire aliénant, mais aussi comme porteuse des traces des pulsions non symbolisées. Ainsi, le cinéma, révélateur de l’intériorité, réanimerait les traces mnésiques inconscientes et par là-même permettrait une élaboration des traumatismes individuels et collectifs.

Cet ouvrage réunit des psychanalystes qui ont collaboré à des revues et/ou qui sont engagés dans des actions de diffusion, des théoriciens de l’image et des universitaires des départements d’esthétique et de cinéma, des cinéastes et des critiques de revues de cinéma.

Sous la direction de Chantal Clouard, psychanalyste de l’Espace Analytique et de Myriam Leibovici, psychanalyste et membre du 4e Groupe.

Contributeurs

Nurith AVIV, Jean-Jacques BARREAU, Raymond BELLOUR, Maryan BENMANSOUR, Pablo  BERGAMI G. BARBOSA, David CHAOUAT, Chantal CLOUARD, Alix DE CHAMBURE, Francis DROSSART, Daniel FRIEDMANN, Jean-Pierre KAMIENIAK, Stéphanie KATZ, Max KOHN, Pascal LAETHIER, Myriam LEIBOVICI, Ghyslain LÉVY, Marie-José  MONDZAIN, Jean-Jacques MOSCOVITZ, Eithne O’NEILL, Maribel PENALVER VICEA, Karine ROUQUET-BRUTIN, Michèle SINAPI, Dimitri WEYL

Table des matières

DEUX INVENTIONS DU XIXe SIÈCLE :
LA PSYCHANALYSE ET LE CINÉMA

I. Ouverture, par Chantal CLOUARD & Myriam LEIBOVICI

II. De l’aventure structuraliste à l' »émotion-cinéma »
Entretien avec Raymond BELLOUR
, par Chantal CLOUARD & Myriam LEIBOVICI

III. Captifs de l’image : cinéma et immortalité ? L’invention de Morel de Claude-Jean Bonnardot (1967), par Chantal CLOUARD

IV. Freud et le cinéma : une séance manquée ?, par Jean-Pierre KAMIENIAK

V. Qu’y a-t-il derrière l’écran ?, par Myriam LEIBOVICI

VI. La fenêtre et l’écran : dispositif analytique et dispositif cinématographique, par Jean-Jacques BARREAU


THÉORIES

VII. Cinéma et psychanalyse, quel rapport ?, par Pascal LAETHIER

VIII. L’analyse filmique, une histoire de rencontre, par Dimitri WEYL

IX. Éléments pour une anthropologie psychanalytique du cinéma, par Pablo BERGAMI G. BARBOSA

X. Clivages et fragmentation dans Rashomon et dans Mulholland Drive, par Francis DROSSART

XI. De la psychanalyse au cinéma : comment donner la voix aux morts du fond des images ?, par Maribel PEÑALVER VICEA

XII. Miroir, écran : les ressources de la « dogmaticité » (selon Pierre Legendre), par Michèle SINAPI

XIII. Psychanalyse et cinéma : le vide en contrepoint, par Maryan BENMANSOUR

TRAUMATISMES

XIV. Le sang des bêtes de Georges Franju : quand la stratégie du détour donne à voir, par Stéphanie KATZ

XV. Face image de la parole et invisible à dire, par Jean-Jacques MOSCOVITZ

XVI. L’image du vampire au cinéma et la psychanalyse, par Max KOHN

XVII. Face au trou noir de l’Histoire : Le fils de Saul, par Karine ROUQUET-BRUTIN

XVIII. Les morts dans l’âme, par David CHAOUAT


FOLIES

XIX. L’image sans mots, l’expérience cinématographique de Fernand Deligny : La caméra analytique de Yervant Gianikian et Angela Ricci Lucchi
Entretien avec Marie-José MONDZAIN, par Chantal CLOUARD & Myriam LEIBOVICI

XX. Mise en scène d’une folie dérangeante : Morgan de Karel Reisz, par Eithne O’NEILL

XXI. Filmer les psychanalystes, par Daniel FRIEDMANN

REGARDS ET VOIX

XXII. Autour du film Annonces de Nurith Aviv : « La voix, comme une fleur », par Stéphanie KATZ

XXIII. À propos de Poétique du cerveau de Nurith Aviv, par Chantal CLOUARD

XXIV. Les cantatrices de l’ultime ou l’art du mourant, par Ghyslain LÉVY

XXV. Visagéification et subjectivation dans Phoenix de Christian Petzold, par Chantal CLOUARD


MATIÈRES D’AILLEURS

XXVI. Le bannissement : du refoulement à la répression, par Alix de CHAMBUR

Acheter le livre : Psychanalyse et cinéma