Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Les fins de traitement : se rencontrer pour se séparer

52ème journée du Centre Alfred Binet : sous la présidence du Pr Catherine Chabert


Dès son engagement, un traitement est pensé en fonction de son après, que ce soit une psychothérapie individuelle, un psychodrame, un petit groupe thérapeutique, une prise en charge institutionnelle, un traitement orthophonique, une aide psychopédagogique ou un abord psychomoteur. Le commencement d’une entreprise thérapeutique est indissociable de la représentation de sa fin et des ses suites. L’indication de tout traitement comporte une évaluation soigneuse de ses conditions de possibilité et de terminaison. Le texte de S. Freud « analyse avec fin et analyse sans fin » (1937) est un guide pour penser nos interventions qui montre que les perspectives d’une fin et d’un après sont indispensables : un traitement interminable mériterait-il d’être considéré comme thérapeutique ? Même quand nos engagements thérapeutiques sont médiatisés par une approche spécifique, ils comportent toujours un mouvement dynamique, adossé à l’investissement réciproque des personnes qu’ils impliquent, avec la dimension du transfert et du contre-transfert que ces investissements engagent.


Avec qui?

  • Jacques ANGELERGUES
  • Karine ARAKELIAN
  • Brigitte BERNION
  • Sarah BYDLOWSKI
  • Pierre DENIS
  • Dominique DEYON
  • Pascale JEANNEAU – TOLILA
  • Véronique LAURENT
  • Lucia TOUATI

Quand?

Samedi 7 décembre 2019
de 9h à 18h

Combien?

Employeur : 160 € – Individuel : 100 € – Étudiant, demandeur d’emploi, retraité : 50 €


Inscription et programme