Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Les démons de Ludivine

Un film documentaire ARTE en replay

Ce film réalisé par Axelle Vinassac sera visible en replay jusqu’au 25 Juillet 2019 et rediffusé le 6 Août 2019. Voici le résumer d’Arte :

« Ludivine, 15 ans, est confrontée à la justice des mineurs. La juge lui propose une dernière alternative avant placement : partir marcher trois mois sur les routes d’Espagne, avec un accompagnant. Pour réfléchir et mettre à distance un passé turbulent et violent. Ludivine accepte. C’est le début d’un périple de 1700 kilomètres à pied…

Ses fugues et ses accès de violence ont conduit Ludivine devant la juge des mineurs. Celle-ci lui propose une dernière alternative avant le placement en foyer ou en famille d’accueil : parcourir à pied en Espagne, avec une accompagnatrice, 1 700 kilomètres, sans téléphone ni musique. Une gageure pour cette adolescente tourmentée de 15 ans, qui aime faire la fête et « se sentir libre ». Les premiers pas sont laborieux. Ludivine se déclare « au bout de sa vie » et toise le paysage d’un œil narquois. Mais malgré la rudesse du parcours, l’ado au tempérament frondeur et au sourire désarmant se laisse happer par la marche et le monde qui l’entoure.

Cercle vicieux
Alors que les lois françaises en matière de justice des mineurs se durcissent et recourent de plus en plus à des mesures répressives, la réalisatrice Axelle Vinassac a souhaité filmer cette démarche à contre-courant proposée par une association, en suivant le voyage initiatique de trois mois de Ludivine. Des montagnes enneigées aux plaines monotones, l’adolescente se confronte courageusement à elle-même. Elle tient un journal de bord, qui constitue la bande-son du film, où elle révèle ses rapports compliqués avec ses parents, le cercle vicieux des fugues et des punitions, les scarifications qu’elle s’inflige parfois, mais aussi la fierté et les éblouissements ressentis au cours du périple. Chemin faisant se dessine l’émouvant portrait d’une jeunesse qui cherche maladroitement sa place et dont la société ne parvient pas à canaliser la colère ni l’appétit de liberté. » ARTE


L’association SEUIL, pour aider ces jeunes

Arthur de Oliveira est bénévole à l’association SEUIL, celle qui a accompagné Ludivine dans cette longue marche introspective. Il y accompagne aussi des jeunes à sortir du cercle vicieux du passage à l’acte et de l’autodestruction. Très actif dans l’association, il a écrit un billet dans Médiapart sur ce documentaire, qui l’a particulièrement touché.

À voir en replay : Les démons de Ludivine

Le site internet : L’association SEUIL


Les formations du Copes, en lien avec la protection de l’enfance