Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="6"]

Les adolescent·e·s et leur(s) sexualité(s)

Posted on

Y a-t-il un malaise actuel dans la sexualité adolescente ?

La puberté – et son corollaire pulsionnel – signe l’entrée de l’enfant dans l’adolescence et, ce faisant, dans une aventure corporelle, émotionnelle, psychique, relationnelle donc sociale inédite.
Parce que « plus rien de l’humain ne lui est dès lors étranger » (J.-J. Rousseau) l’adolescent/e n’est plus épargné/e, comme il/elle l’était enfant, des affres et des plaisirs liés au sexe. Si la vie sexuelle n’est pas totalement étrangère à l’enfant, elle ne l’est qu’au titre d’être refoulée, exclue du rapport de dépendance aux parents et mise au service de l’éducation.
Avec « les métamorphoses de la puberté » (S. Freud), s’ouvre à l’adolescent/e un champ de possibles inédits qui impliquent, au plus près d’un corps en transformation, de nouvelles aptitudes (procréatives, entre autres) et de nouvelles expériences. Parce que l’adolescent/e est inévitablement travaillé/e par l’irruption du réel du corps dans sa vie psychique, devenir un homme ou une femme est une épreuve identitaire à laquelle aucun/e n’échappe. L’autre (de l’autre sexe ou du même sexe) exerce alors une attraction irrépressible qui appelle à un décentrement de soi et inaugure, possiblement, de nouvelles modalités de rencontre… sexuelles, sensuelles, érotiques et/ou amoureuses. Cela ne va pas sans risques ni prises de risque. La carte du tendre des temps modernes conduit parfois l’amoureux en déficit d’éducation sentimentale vers des contrées dangereuses.
Et la « plus délicate des transitions » (Ph. Lacadée) l’est également, délicate, pour ceux qui font profession d’accompagner ce temps singulier de la vie humaine où émerge « le commencement de la femme [ou de l’homme] dans la fin d’un enfant » (V. Hugo).
Comment les adolescent/e/s d’aujourd’hui font-ils/elles avec l’embarras ordinaire que déclenche en eux/elles le surgissement de la pulsion sexuelle ? Comment aller vers l’autre sexe et/ou le sexe de l’autre au nom d’un désir désormais érotisé ? Quel impact les expériences enfantines peuvent-elles avoir sur la vie sexuelle et amoureuse des adolescent/e/s ? Y a-t-il un malaise actuel de l’engagement des jeunes dans la vie sexuelle ? Quels usages les adolescent/e/s peuvent-ils faire des nouveaux outils de communication dans le déploiement de leur vie sexuelle et amoureuse naissante, et en quoi celle-ci s’en trouve-t-elle possiblement transformée ? Quelle peut être la fonction des adultes en général et des professionnels en particulier auprès de ces jeunes hommes et jeunes femmes en devenir ?
Ces quelques questions, et bien d’autres encore, alimenteront les exposés et les débats de notre prochaine 13e journée d’étude et de formation sur « Comment écouter les adolescents ? »

Les intervenants

Patrick COTTIN, Directeur d’une Maison Des Adolescents. Nantes. Président d’honneur de l’association nationale des MDA.
Auteur de Accompagner les adolescents : nouvelles pratiques, nouveaux défis pour les professionnels, Érès, 2018

Thierry DELCOURT, Psychiatre, psychanalyste. Reims. Rédacteur en chef de la Revue Psychiatries. Auteur de Quand la crise devient une chance, Eyrolles, 2018 ; La folie de l’artiste : créer au bord de l’abime, Max Milo, 2018 ; Je suis ado et j’appelle mon psy, Max Milo, 2016

Véronique LE GOAZIOU, Sociologue, philosophe. Paris. Auteur de Les jeunes, la sexualité, la violence, Yapaka ; Eduquer dans la rue. La prévention spécialisée aujourd’hui, Presses de l’EHESP, 2015 ; Le viol. Sociologie d’un crime, La documentation française, 2011 ; La violence des jeunes : punir ou éduquer, Yapaka, 2017 ; Quand les banlieues brûlent, La Découverte, 2007.

Marie-Cécile MARTY, Psychologue clinicienne, psychanalyste. Lyon. Auteur (avec Anaïs Pourtau) de Adolescents de l’illimité, Chroniques Sociales, 2015

Dominique TEXIER, Psychiatre, psychanalyste. Paris. Médecin-chef d’un CMPP. Auteur de Adolescences contemporaines, Érès, 2011 ; L’enfant connecté, Érès, 2014.

Benjamine WEILL, Philosophe, co-fondatrice de l’association « Nous Hip-Hop ». Ancienne CPE, chef de projet « réussite éducative » et chef de service de Etap’ado. Formatrice et consultante dans le social et le médico-social. Chroniqueuse sur le Huffington Post et à Médiapart.

Tarifs

 Formation continue 150 €
(avec convention de formation)
 Individuel 110 €
 Réduit 50 € – étudiants, chômeurs, adhérents association Parentel (Fournir un justificatif)
 Adhésion institutionnelle = 5 places au tarif réduit
 Inscriptions groupées : 3 inscriptions (tarif formation continue ou individuel) donnent droit à 1 place gratuite supplémentaire

Informations pratiques

Le 8 mars 2019

Le lieu : UDAF –15 rue Gaston Planté –Zone de Kergaradec -BREST

Programme

Le site internet – inscriptions

X